Comment penser l'entreprise autrement et imaginer celle de demain ? Retrouvez ici tous les mois nos actualités, ainsi que des articles, des interviews et des livres blancs pour découvrir des expériences innovantes et vous offrir de nouveaux éclairages sur vos missions.


Interviews

Trois questions à Alain Brouard, Directeur général de Dôme

"La numérisation des échanges favorise le partage d'informations en temps réel entre tous les acteurs du parcours de soin"

Dôme est une plateforme numérique “qui apporte plus de sérénité au quotidien pour l’aidant et la personne aidée, en facilitant la coordination des interventions des professionnels et le partage d’informations entre tous les acteurs”. Son directeur général, Alain Brouard, nous explique comment le numérique permet de répondre aux enjeux contemporains liés au parcours de soin et au maintien à domicile des personnes âgées.

Comment voyez-vous le parcours de soin évoluer à la faveur du développement du numérique ?


L’utilisation de technologies numériques dans le secteur du soin apporte à ce dernier une ouverture avec le maintien à domicile. Jusqu’alors, et d’ailleurs encore maintenant, les acteurs de la santé du côté médical d’une part et le médicosocial d’autre part peinent à échanger. Il demeure un mur entre l’hôpital et les structures d’aide à domicile. Plusieurs programmes ont vu le jour pour favoriser la coordination autour du patient. Ils sont tous régionaux, tous différents et le plus souvent centrés sur l’hôpital. Avec l’allongement de la durée de vie, le parcours de soin a beaucoup évolué : les entrées et sorties des différentes structures sont ainsi plus fréquentes et créent donc un besoin croissant de coordination. En termes de transformation numérique, l’interopérabilité des systèmes d’information est la clé : elle préserve l’existant, chaque acteur conserve son outil numérique, et la plateforme agrège toutes les données des différents logiciels en environnement sécurisé. Cela permet d’offrir une vue partagée des informations avec le patient lui-même et tous les acteurs qui l’entourent.

Quelles sont les problématiques spécifiques auxquelles la plateforme de Dôme entend répondre ?

Dôme est la plateforme capable de faciliter l’échange de données entre le monde du domicile et les autres secteurs gravitant autour des patients. C’est une plateforme d’aiguillage des flux de données, qui permet une interconnexion entre les secteurs du social, du médico-social, de la santé, etc. La numérisation des échanges favorise le partage d’informations en temps réel entre tous les acteurs du parcours de soin. Par exemple, les entrées et sorties d’hôpital sont facilitées dans Dôme par la connaissance de l’historique du parcours du patient (quelle structure le suit, quel est son médecin traitant, de quels équipements dispose-t-il à domicile, etc.). À la demande de l’Agence nationale d’appui à la performance, des établissements de santé et médico-sociaux, nous avons mis en place un flux entre l’Office régional des urgences de la région PACA et des structures d’aide à domicile, afin de nourrir les deux environnements avec des informations partagées. Cet exemple illustre bien le partage d’informations entre le sanitaire et le social.

Quels grands enjeux identifiez-vous pour faciliter encore le suivi des soins à l'avenir ?

Les enjeux sont de taille pour Dôme. Il s’agit notamment de généraliser son implantation au niveau national (il est aujourd’hui présent dans 15 départements) et d’ouvrir la plateforme aux familles. Nous allions pédagogie et innovation pour développer un média user friendly, afin que les utilisateurs des outils de coordination numériques ayant recours à notre solution se retrouvent sur une plateforme conviviale et facile d’utilisation. Cela signifie aussi accompagner les plus anciens dans l’apprentissage et les plus jeunes dans l’accommodation, peut-être en créant des ponts avec des solutions tierces qu’ils utilisent déjà. L’environnement du patient et de la personne aidée en général ne s’arrête naturellement pas aux professionnels : la famille et plus particulièrement l’aidant appelle de ses vœux une solution qui l’informe et le rassure, avec des notifications sur portable par exemple. C’est ce que propose Dôme. De son côté, le secteur du suivi de soins va connaître une évolution permettant à l’offre d’aller à l’essentiel : quelles solutions se conjuguent, pour qui, pourquoi ? En ce sens, Dôme est sollicité par bon nombre de solutions d’objets connectés afin de compléter l’offre par des informations très intéressantes pour le maintien à domicile.