Comment penser l'entreprise autrement et imaginer celle de demain ? Retrouvez ici tous les mois nos actualités, ainsi que des articles, des interviews et des livres blancs pour découvrir des expériences innovantes et vous offrir de nouveaux éclairages sur vos missions.


Actualités

S’engager au service du collectif, toute l'entreprise y gagne.

Point de vue

Et si la rémunération, les primes, la couverture santé, les vacances ou encore les formations ne dépendaient que de la capacité individuelle de chaque salarié à négocier avec sa hiérarchie en dehors de tout cadre collectif ?
Ce n'est pas ainsi qu'Up, société coopérative et participative, conçoit l'évolution du dialogue social dans les entreprises. Les partenaires sociaux, et donc les organisations syndicales, sont créateurs de normes sociales, un bien commun à défendre. Chez Up, le fait syndical n'est pas seulement assumé, il est revendiqué et inscrit dans les gènes d’une entreprise née il y a plus de 50 ans avec le soutien des confédérations syndicales, toujours représentées au sein de son conseil d’administration.

Une part importante des activités de Up, les aides directes aux salariés (titres restaurants, titres cadeaux, titres de services, logiciels pour CE,…) ont été conçues pour répondre aux besoins des salariés et de leurs représentants, au service des entreprises. Au sein de Up, nous avons toujours considéré que le développement économique ne pouvait se faire sans progrès social. Ainsi, les instances de représentation du personnel ont été unifiées bien avant la Loi, avec des moyens supplémentaires accordés au fonctionnement de l’instance. De quoi assurer de bonnes conditions pour négocier au service du collectif. Cette affirmation de la valeur du fait syndical ne concerne pas que la France puisque les représentants des salariés de toutes nos entités européennes se réunissent dans le cadre d'un comité d’entreprise européen, mis en place de façon volontaire.

Chez Up, le syndicalisme est porté par des salariés qui exercent avant tout des métiers dans lesquels ils sont pleinement reconnus. Une condition à la légitimité syndicale confortée par un vote massif des salariés lors des élections. L'action syndicale est en prise avec les réalités exprimées par les salariés. Voilà sans doute pourquoi près d’un comité d’entreprise sur deux en France travaille Up…

Découvrez l’épisode « Ressources humanoïdes ».



demainlequotidien.fr